Mon premier défi : 8 semaines de Low Carb hypotoxique + une semaine de jeûne

Bonjour, je m’appelle Régine, j’ai la cinquantaine bien avancée et je suis régim-oolique.  (Bonjouuur, Régiiiine ! )

Rassurez-vous, ce n’est pas contagieux : j’ai juste un passé “yoyotique” de régimes hypocaloriques divers et variés depuis mes 16 ans.

Et malgré tous ces régimes, un surpoids de 20 kg qui ne veut plus me quitter. J’ai des fringales tous les jours. Une fatigue lancinante.

Bref, pas la pêche ! 

Médecin, analyses sanguines, rien d’anormal à part un manque de vitamine D. Prescription : ampoules de vitamine D, repos et perdre du poids…

Pourquoi le Low Carb ?

Perdre du poids : mmmh ! plus facile à dire qu’à faire quand on a un passé d’addict aux régimes tel que le mien!

J’ai toujours faim quand je suis au régime hypocalorique classique (WW ça vous parle?) c’est infernal ! Je ne veux plus m’imposer ça !

Même le régime IG bas ne marche plus sur moi.

Je cherche une solution et je traîne sur les forums de perte de poids. Sur l’un d’entre eux, je décris ce que je mange et les habitués me répondent que je mange trop de glucides, c’est pourquoi je ne maigris pas. Quoi ? 3 cuillères à soupe de riz dans mon assiette, c’est trop de glucides ?   Je me renseigne sur les régimes faibles en glucides (merci le net !). Je tombe sur le LCHF (Low Carb High Fat). C’est contraire à tout ce qu’on m’a toujours appris sur l’alimentation ! Les glucides font grossir et pas le gras…

  • Un régime faible en glucides, riche en bonnes graisses et modéré en protéines.
  • Une alimentation qui minimise le taux d’insuline dans le sang. Cette insuline qui est notre hormone de stockage.  Ha ! ben pourquoi pas, celui là je ne l’ai jamais tenté… Je m’y mets de ce pas !

 

Banane Low Carb

Et là, révélation ! Au bout d’un mois, la forme revient, mais pas les formes !

Non seulement je perds quelques kilos, mais je retrouve de l’énergie, je m’affine et en plus je me régale ! Je perds 9 Kg.

Mais en ce moment, je stagne. J’ai même repris 3 kg pendant les fêtes en famille.   Bah, oui difficile de dire non aux bons plats pleins de glucides préparés par mon beau-fils.

J’en ai bien profité, mais à présent, il faut retourner dans le droit chemin, là où je me sens pleine d’énergie, tout en me préparant de bons petits plats. D’où ce défi.

Pourquoi hypotoxique ?

En 2004, j’ai eu un accident de voiture et ma jambe droite a pris un gros choc mais sur le coup aucune séquelle.

Petit à petit, en catimini, une arthrose de la hanche s’est développée. Douleurs à l’aine.  Je pensais à une tendinite. Médecin.

Anti-inflammatoires, amélioration pendant quelques mois, douleurs à nouveau, re-anti-inflammatoire, bref cercle sans fin. En quelques années, les douleurs se sont rapprochées et intensifiées, jusqu’à devenir constantes.

Médecin à nouveau, investigation, radiographie et verdict à 56 ans : arthrose avancée de la hanche.

Médecin septique
Dr Yoda

Opération ! me dit le radiologue. Opération ? “Non, non !” dit le chirurgien spécialiste, “trop jeune vous êtes, Madame ! Dans 20 ans,vous ré-opérer il faudra et compliqué ce sera, vu l’âge que vous aurez… (Merci Dr Yoda). Débrouillez-vous autrement. Marchez avec des cannes, essayez un traitement de fond contre la douleur, perdez du poids. Et revenez me voir plus tard…”

 

Je me renseigne sur les traitements de l’arthrose (Internet est une mine d’or, vraiment !) et outre le traitement de fond contre la douleur à base de plantes, le régime hypotoxique m’interpelle : il diminuerait les douleurs dues à l’arthrose.

Qu’est que le low carb hypotoxique ?

Un régime hypotoxique est un régime sans gluten et sans produit laitier. La cuisson des aliments à basse température( < à 110C) est aussi conseillée.

Tout à fait adaptable au Low carb : par définition, “faible en glucide” entraîne “pas de céréales” (avec ou sans gluten). Il suffit donc d’écarter les produits laitiers et de cuire à basse température.  De plus, il n’est pas rare que les personnes passant à un régime hypotoxique classique (Seignalet) perdent du poids.  Donc en route pour la synergie du Low Carb et de l’hypotoxique.

Pourquoi ce défi ? que va-t-il m’apporter ?

  1. Une diminution de l’inflammation due à l’arthrose et donc des douleurs.
  2. Une perte de poids supplémentaire pour soulager mon articulation malade.
  3. Une préparation pour ma semaine de jeûne : il est plus facile de jeûner quand notre corps est en cétose, l’adaptation à l’utilisation du gras en tant qu’énergie étant déjà installée.
tisane détox
Tisane détox

Pourquoi une semaine de jeûne ensuite ?

Pour les 2 premières raisons, avec un effet accru dû à l’autophagie.

Le terme autophagie signifie « se manger soi-même », et fait référence au processus par lequel votre corps recycle les composants des cellules endommagées qu’il détruit et se débarrasse de ses déchets toxiques. L’autophagie est plus importante lors d’un jeûne.  En stimulant l’autophagie, vous diminuez l’inflammation, vous freinez le processus de vieillissement et rétablissez les différentes fonctions biologiques de votre corps.

Je vais faire mon jeûne dans un centre à la Grande Motte, pas très loin de chez moi. Cette semaine de jeûne est un cadeau de ma famille (merci mes chéris).

Le début du jeûne est prévu le 16 mars 2019 donc dans 8 semaines.  Tous les samedis, du 18 janvier au 23 mars 2019, je publierai un suivi de mon défi, avec la perte de poids éventuelle, mes mensurations (taille, hanche, cuisse, bras) et une évaluation (subjective) de la douleur.

Le 23 mars, je publierai le compte rendu de ma semaine de jeûne.

Et en bonus, chaque samedi pendant le défi, une journée d’alimentation Low Carb type avec une recette.

Ce défi te tente ? N’hésite pas à le faire en même temps que moi.

Si tu as eu des résultats avec ce type d’alimentation, j’ai hâte de lire ton témoignage.  Si tu as des questions, pose-les moi ci-dessous. J’y répondrai avec plaisir.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •